Liens d'accessibilité

Soudan du Sud: Kerry redoute une famine


Le secrétaire d'Etat John Kerry avertit que la crise humanitaire au Soudan empire de jour en jour (Photo département d'Etat américain)

Le secrétaire d'Etat John Kerry avertit que la crise humanitaire au Soudan empire de jour en jour (Photo département d'Etat américain)

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a mis en garde vendredi contre les risques de «famine» au Soudan du Sud, un danger qu’il avait déjà évoqué début mai.

Le Soudan du Sud est confronté à la pire crise de sécurité alimentaire identifiée à travers le monde, a constaté M. Kerry dans un communiqué. « La violence a contraint plus d’1,5 millions de personnes à abandonner leurs foyers depuis la mi-décembre, alors que plus de 50.000 enfants de moins de cinq ans risquent de mourir de malnutrition cette année », a-t-il poursuivi.

« Ce n'est pas une crise provoquée par la sécheresse ou des inondations: c'est une calamité créée par le conflit. Si les combats se poursuivent, et en l’absence d’un accord de paix, le nombre de personnes menacées de mourir de faim – soit déjà 3,9 millions de personnes, un bon tiers de la population - atteindra des niveaux encore plus catastrophiques ».

Le secrétaire d’Etat a pointé du doigt le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar. Ils sont tous deux responsables de la crise, a-t-il dit, et c’est à eux d’y mettre fin.

Le gouvernement du Soudan du Sud et l'opposition doivent donner priorité au peuple soudanais et mettre en œuvre immédiatement l’Accord de cessation des hostilités, a-t-il estimé.

XS
SM
MD
LG