Liens d'accessibilité

Rwanda: une cinquantaine de morts dans des pluies torrentielles durant le week-end


Les inondations au Rwanda.

Les inondations au Rwanda.

Le district le plus touché est celui de Gakenke, dans le nord du pays, où 34 personnes ont été tuées.

Au moins 49 personnes ont perdu la vie ce week-end dans quatre districts ruraux du Rwanda, dans des glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles, a-t-on appris lundi de source officielle.

"Dans la nuit du 7 au 8 mai 2016, de fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain dans différentes parties du Rwanda entraînant des pertes de vies humaines et des destructions. Quarante-neuf décès ont été enregistrés", a indiqué le gouvernement rwandais dans un communiqué.

Le district le plus touché est celui de Gakenke, dans le nord du pays, où 34 personnes ont été tuées. Les autres districts concernés sont ceux de Muhanga, Rubavu et Ngororero, dans l'ouest.

Dans tout le pays au cours du week-end, "plus de 500 maisons ont été complètement détruites et diverses sections de routes sont inutilisables", poursuit le communiqué.

Le Rwanda, petit pays vallonné et très densément peuplé, est sujet à l'érosion et aux glissements de terrain. Mais cette année, la saison des pluies est particulièrement meurtrière.

Entre janvier et avril, au moins 67 personnes ont péri dans le pays, selon le ministère rwandais en charge de la gestion des catastrophes naturelles, dont 12 en l'espace d'une nuit dans des quartiers périphériques de la capitale Kigali.

Ces dernières années, le gouvernement avait pourtant réussi à limiter le nombre d'accidents de ce type, notamment grâce à une politique de relocalisation des populations vivant dans des zones à risque.

Mais cette année, les accidents sont en augmentation, les autorités en faisant porter la responsabilité au phénomène climatique El Niño.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG