Liens d'accessibilité

Renforcement du partenariat OMS-PAM pour lutter contre l'Ebola


Des travailleurs de la santé s'occupant d'un enfant présentant des symptômes d'Ebol au Libéria (AP Photo/Jerome Delay, File)

Des travailleurs de la santé s'occupant d'un enfant présentant des symptômes d'Ebol au Libéria (AP Photo/Jerome Delay, File)

Il s'agit d'aider à ramener à zéro le nombre des cas d’Ebola dans la flambée qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies ont annoncé un nouveau partenariat dans les pays où sévit le virus à Ebola - la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone.

Le nouveau dispositif vise à aider à ramener à zéro le nombre des cas de la fièvre hémorragique en Afrique de l’Ouest, tout en mettant en place une infrastructure d’alerte et de riposte pour de futures crises, précise Elizabeth Byrs, porte-parole du PAM.

Les deux institutions ont décidé d’associer leur expertise dans 60 districts et préfectures en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Dans les districts où la transmission du virus se poursuit, le PAM veillera à ce que les agents de l’OMS traquant la maladie aient les ressources nécessaires – matériel informatique, téléphones et connexions stables à Internet – pour échanger des informations cruciales pour suivre le virus et le juguler.

Le PAM dispose aussi d'une flotte de véhicules robustes permettant de transporter son personnel et celui de l’OMS jusque dans les villages isolées, ajoute Mme Byrs.

XS
SM
MD
LG