Liens d'accessibilité

90% des décès dus au paludisme en 2015 sont survenus en Afrique


Des femmes tiennent des moustiquaires imprégnées à Sesheke , la Zambie , le 30 septembre 2010

Des femmes tiennent des moustiquaires imprégnées à Sesheke , la Zambie , le 30 septembre 2010

"En finir définitivement avec le paludisme", c’est le thème sous lequel l’humanité célèbre aujourd’hui la journée mondiale de lutte contre cette maladie. L’Afrique subsaharienne reste la partie du monde la plus touchée avec, en 2015, 88% des cas de paludisme et 90% des décès dus à cette, d'après l'OMS.

Selon le Rapport sur le paludisme dans le monde 2015 de l’OMS "aujourd'hui, cette maladie potentiellement mortelle, due à une piqûre de moustique infecté, touche en premier lieu l'Afrique subsaharienne".

Fait inquiétant, le paludisme fait particulièrement des victimes "chez des enfants de moins de 5 ans. A peu près 290.000 enfants meurent avant l’âge de 5 ans en Afrique subsaharienne", souligne sur VOA Afrique le docteur Pascal Ringwald du programme Paludisme à l’OMS.

Pour éradiquer cette endémie, l’Organisation Mondiale de la Santé mentionne son plan de lutte 2016-2030 contre le paludisme ou malaria, dont l’objectif est d'éradiquer la maladie dans au moins 10 pays d'ici 2020.

Combien de personnes sont touchées ? Combien de décès ont été provoqués par le paludisme en 2015 ? Pourquoi l’Afrique demeure-t-elle le continent le plus meurtri par cette maladie ? Quels sont les pays africains les plus durement touchés ? Quelles avancées ont été réalisées les années dernières dans la lutte contre le paludisme ? Quelles stratégies de lutte sont mises en œuvre pour éradiquer cette endémie ?

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG