Liens d'accessibilité

Près de 2.000 migrants tentent d’entrer dans le tunnel sous la Manche


Immigrants en Macedoine

Immigrants en Macedoine

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve est en déplacement à Londres pour discuter avec son homologue britannique Theresa May au sujet de cette tentative di’intrusion des migrants illégaux.

"Il y a eu une tentative de près de 2.000 migrants, mais ils ont été refoulés", a affirmé Bernard Cazeneuve qui précise que "cela s'est passé sans drame".

Un porte-parole d'Eurotunnel, l'exploitant du tunnel a indiqué qu’il s’est agi de la tentative d'intrusion la plus importante depuis un mois et demi.

La sécurité du port de Calais a été renforcée à la mi-juin, incitant les migrants désireux de gagner le Royaume-Uni à tenter leur chance via le tunnel.

En deux mois, huit clandestins sont à l'intérieur du site ou en tentant de prendre cette voie.

Le porte-parole d'Eurotunnel près de 200 membres du personnel de sécurité, ainsi que les forces de l'ordre ont été mis à contribution pour empêcher les intrusions, qui se sont déroulées entre minuit (22H00 GMT) et 06H00 du matin (04H00 GMT).

Selon le dernier comptage officiel, remontant à début juillet, environ 3.000 migrants, essentiellement des Érythréens, des Éthiopiens, des Soudanais et des Afghans, qui cherchent à gagner l'Angleterre, sont recensés dans la région de Calais.

Plusieurs sources policières locales ont nuancé mardi l'ampleur de la vague de la nuit précédente, avançant un chiffre de 1.200 -et non de 2.000- tentatives d'intrusion et faisant valoir que certains candidats au passage vers la Grande-Bretagne avaient tenté leur chance à de nombreuses reprises.

"Il y a des tentatives régulières d'intrusion par ces petits groupes, qui sont repoussés, mais il est inexact de dire qu'il y a eu au même moment 2.000 migrants", a affirmé à l'AFP l'une de ces sources.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG