Liens d'accessibilité

Première rencontre à New Delhi entre Kerry et Modi


John Kerry, conférant avec Narendra Modi à New Delhi (AP)

John Kerry, conférant avec Narendra Modi à New Delhi (AP)

Au troisième jour de sa visite officielle en Inde, le secrétaire d'Etat américain a rencontré vendredi à New Delhi le nouveau Premier ministre de l'Inde.

L'entretien entre John Kerry et Narendra Modi intervenait au lendemain d'une session de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève, au cours de laquelle l'Inde a bloqué un accord sur la facilitation des échanges entre les 160 Etats membres de l'organisation. L'Inde souhaite, entre autre, continuer à achèter des céréales au-dessus des prix du marché à ses agriculteurs, pour vendre de la nourriture à des prix subventionnés à des centaines de millions de défavorisés.

Les règles de l'OMC prévoient que les reserves soient vendues au prix du marché. Côté américain, on a fait valoir que M. Kerry a exhorté M. Modi à travailler avec les États-Unis pour débloquer la situation à l'OMC.

Les pays membres de l'OMC avaient convenu en principe l'an dernier de simplifier et standardiser les règles mondiales de douane d'ici à la fin juillet 2014. Mais le refus de l'Inde d'approuver le protocole de l'accord enterriné à Bali sur la facilitation des échanges, a tout remis en question. Et les pays membres de l'OMC craignent l'impact de cet échec sur la prochaine série de négociations de Doha sur le commerce multilatéral.

Et pourtant, a noté le représentant au Commerce des États-Unis, Michael Froman, ces réformes douanières auraient réduit les coûts et donné un nouvel essor au commerce mondial.

L'escale de M. Kerry en Inde visait également à préparer une visite de M. Modi aux États-Unis cette année. Il y a presque dix ans, en 2005, le dirigeant nationaliste hindou avait été interdit de visa par les États-Unis, en raison d'émeutes qui avaient coûté la vie à plus de 1.000 personnes, en majorité de confession musulmane, dans l’État indien qu'il dirigeait à l'époque.

XS
SM
MD
LG