Liens d'accessibilité

Pollution pétrolière au Nigeria : Shell dédommage les victimes


Photo d'archives: Des hommes marchant dans une nappe de pétrole couvrant un ruisseau près de la ville de Bodo dans la région du delta du Niger, 10 juin 2010.

Photo d'archives: Des hommes marchant dans une nappe de pétrole couvrant un ruisseau près de la ville de Bodo dans la région du delta du Niger, 10 juin 2010.

La filiale au Nigéria du géant pétrolier Royal Dutch Shell a décidé de dédommager à hauteur de 84 millions de dollars une communauté nigériane touchée par deux graves fuites de pétrole fin 2008.

Un accord à l'amiable entre la compagnie pétrolière et la communauté de pêcheurs, victime de pollution, a été annoncé mercredi 7 janvier 2014.

Shell Petroleum Development Company of Nigeria (SPDC) va verser 63 millions de dollars à 15.600 personnes, soit plus de 3.000 dollars par personne, et 36 millions de dollars au profit de l'ensemble de la communauté Bodo, qui regroupe des villages vivant principalement de la pêche.

L’entreprise doit aussi procéder au nettoyage de la région sous le regard d'un ex-diplomate des Pays-Bas au Nigeria.

La pollution remonte à environ six ans dans la région du delta du Niger, au sud du Nigeria, provoquée par deux fuites sur un oléoduc, après une défaillance.

Le groupe néerlando-britannique avait concédé en novembre dernier que la fuite avait été plus sérieuse que ce qui avait été estimé au départ, après des pressions exercées par des ONG comme Amnesty International.

Un procès était prévu cette année au Royaume-Uni, à la suite d’une plainte portée contre Shell par les Bodo.

Mutiu Sunmonu, directeur général de la SPDC, a déclaré que le groupe pétrolier a toujours voulu « dédommager la communauté équitablement ». Il s’est dit ravi d'avoir trouvé un accord.

Quant à l’avocat des plaignants, Me Martyn Day, il a affirmé que, même si ses clients sont heureux de la décision de Shell, il était « décevant d'avoir dû attendre six ans pour que Shell prenne cette affaire au sérieux et reconnaisse la vraie nature des dégâts causés par ces fuites sur l'environnement et ceux qui en dépendent pour vivre ».

XS
SM
MD
LG