Liens d'accessibilité

Fusillade en Allemagne : "probablement au moins six morts", trois tireurs en fuite


Fusillade dans le centre commercial Olympia Einkaufszentrum à Munich, le vendredi 22 juillet, 2016.

Fusillade dans le centre commercial Olympia Einkaufszentrum à Munich, le vendredi 22 juillet, 2016.

Trois tireurs présumés en fuite ont fait "probablement au moins six morts" et "plusieurs blessés" vendredi dans un centre commercial de Munich (sud de l'Allemagne), un acte dont on ignore s'il est de nature terroriste mais qui intervient quelques jours après un attentat à la hache dans la même région.

"Des témoins font état de trois personnes différentes avec des armes à feu", a indiqué la police de Munich sur Facebook, disant ne pas savoir où ils se trouvent. D'autres sources policières mentionnent une "situation terroriste en cours".

La fusillade qui a éclaté peu avant 16H00 GMT dans fastfood d'un centre commercial de la capitale bavaroise a probablement fait au moins six morts et plusieurs blessés graves, a indiqué à l'AFP une source policière, selon un bilan probablement provisoire.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la police n'a toutefois pas voulu confirmer officiellement le nombre des personnes décédées, expliquant que "l'intervention était en cours".

Auparavant, un porte-parole avait indiqué qu'il y avait "plusieurs morts et (plusieurs) blessés" dans cette fusillade qui a éclaté près du stade olympique de Munich.

Sur son compte Twitter, la police munichoise a indiqué avoir "en ce moment une intervention policière importante dans un centre commercial", invitant à ne pas se rendre "dans le secteur".

Selon l'édition en ligne du quotidien Bild, un homme a couru dans le centre commercial et fait feu sur plusieurs personnes, avant de s'enfuir en direction d'une station de métro.

Selon des témoins, cités par des médias, le métro de Munich a été fermé et des unités d'intervention de la police sont mobilisés en centre-ville pour manifestement tenter de retrouver l'auteur de la fusillade. Les passants sont invités à rentrer chez eux et à éviter les lieux publics.

Les coups de feu ont éclaté à 15H52 (GMT), a indiqué à l'agence allemande DPA Thomas Baumann, un porte-parole de la police de Munich.

A 17H30 GMT, la situation demeurait toutefois toujours très confuse. La police a bouclé le secteur et invité la population à se tenir éloignée. Elle a aussi conseillé sur son compte Twitter d'éviter de se rendre dans les espaces publics.

La gare de Munich a été évacuée et les services de métro, bus et tramway ont été suspendus "sur ordre de la police", ont indiqué dans deux communiqués séparés la Deustche Bahn et les transports de Munich (MVG).

Lundi à Wurzbourg, également en Bavière, un jeune demandeur d'asile a sauvagement attaqué à la hache les passagers d'un train.

Cinq personnes ont été blessés : quatre touristes chinois de Hong Kong dans un train et une passante.

L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique. Il s'agit de la première reconnue par l'organisation jihadiste en Allemagne, même si le gouvernement allemand ne pense pas en l'état que l'EI a commandité l'attentat.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG