Liens d'accessibilité

Pénurie d'essence au Burundi


Alors que le Burundi connait une pénurie d’essence depuis bientôt une semaine, on commence à observer depuis mardi, 25 septembre, de longues files d’attente aux stations-services de Bujumbura.

Selon le directeur général burundais du commerce, Jérémie Banirwaninzigo, cette situation serait liée à un embouteillage de bateaux transportant du carburant à Dar-Es-Salam. Il s’agirait de bateaux devant approvisionner en carburant, hormis le Burundi, le Kenya, l'Est de la RDC, le Rwanda et la Zambie.

M. Banirwaninzigo a précisé que le ministère du commerce a demandé l’intervention de la Tanzanie pour le déchargement immédiat des bateaux transportant le carburant à destination du Burundi.

Mais un bras-de-fer est engagé depuis quelques temps entre le gouvernement burundais et les compagnies pétrolières, celles-ci n’important que peu d’essence depuis août dernier, ce qui se répercute à la pompe.

Dans le même temps, la société civile estime que cette pénurie serait due à une spéculation des commerçants, en réponse à la forte dépréciation de la monnaie burundaise par rapport au dollar américain, qui joue en défaveur des importateurs.
Le gasoil et le pétrole ne sont pas touchés par cette pénurie.


Ecoutez Noel Nkurunziza, président de l’Association Burundaise des Consommateurs, qui demande au gouvernement de puiser dans les stocks de carburant pour remédier à la crise.
XS
SM
MD
LG