Liens d'accessibilité

170 migrants sénégalais rapatriés depuis la Libye

  • VOA Afrique

Un jeune camerounais secouru par une ONG après être parti de la Libye pour l'Italie, le 5 février 2017.

Quelque 170 migrants sénégalais, qui se trouvaient dans des centres de rétention à Tripoli, ont été rapatriés vers leur pays.

Le groupe, entièrement composé d'hommes, a pris l'avion tôt jeudi à l'aéroport de Mitiga, à l'est de Tripoli, dans le cadre d'un programme de rapatriement supervisé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Mardi, près de 200 migrants nigériens avait déjà été rapatriés vers leur pays.

En 2016, l'OIM "a assisté 1.589 migrants, volontairement rapatriés vers leur pays d'origine", en donnant la priorité "aux plus vulnérables", selon le site de l'organisation.

Les passeurs de migrants clandestins profitent du chaos qui règne en Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. La plupart des départs ont lieu depuis l'ouest du pays, à destination de l'Italie qui ne se trouve qu'à 300 kilomètres.

Les Européens envisagent des mesures pour bloquer l'arrivée de milliers de migrants depuis la Libye. Ces mesures alarment les ONG, qui redoutent de mauvais traitements à l'encontre des migrants qui resteraient bloqués en Libye.

En l'absence d'une armée ou d'une police régulières, plusieurs milices font office de garde-côtes tout en étant souvent accusées de complicité voire d'implication dans ce trafic lucratif.

XS
SM
MD
LG