Liens d'accessibilité

Tchad : la CPDC, coalition de l’opposition, mécontente de l’environnement politique


Tchad : la CPDC, coalition de l’opposition, mécontente de l’environnement politique

Tchad : la CPDC, coalition de l’opposition, mécontente de l’environnement politique

Alors que des élections législatives sont prévues en novembre, la Coalition dit qu’elle attend toujours la mise en œuvre des dispositions relatives à l’amélioration de l’environnement politique, à la démilitarisation et dépolitisation de l’administration et aux questions des libertés et médias entre autres.

La Coordination des partis politique pour la défense de la Constitution (CPDC), la principale coalition de l’opposition tchadienne, menace de dénoncer l’accord politique du 13 août 2007 signé avec la majorité présidentielle. Alors que des élections législatives sont prévues en novembre, la Coalition dit qu’elle attend toujours la mise en œuvre des dispositions relatives à l’amélioration de l’environnement politique, à la démilitarisation et dépolitisation de l’administration et aux questions des libertés et médias entre autres.

« A trois mois des élections de novembre, il est temps qu’on tire la sonnette d’alarme pour attirer l’attention sur le fait que c’est une situation qui ne peut pas perdurer, qu’on nous traine jusqu’aux élections », a déclaré Saleh Kebzabo, porte-parole adjoint de la CPDC. « Les médias publics sont confisqués par le pouvoir ; aujourd’hui, la télé comme la radio ne sont là que pour chanter, à longueur de journée, les louanges du président Déby et du MPS », a-t-il souligné.

« Les partis de la CPDC, pour leur grande majorité, ne sont pas du tout d’accord avec cette conduite du gouvernement et je ne vais donc pas anticiper », a dit M. Kebzabo. Le porte-parole de la CPDC affirme que les Tchadiens ordinaires sont sceptiques concernant la volonté réelle du gouvernement d’organiser des élections transparentes. « Nous nous battons pour que la population nous fasse confiance et nous accompagne dans cette élection, qui sera une élection-test pour qu’on voie dans quelle mesure la transparence va être effective comme nous on le pense, on le souhaite » a déclaré Saleh kebzabo.

XS
SM
MD
LG