Liens d'accessibilité

Obama: aucune excuse aux actes criminels commis à Ferguson


Le président Barack Obama a dénoncé les tirs contre les policiers à Ferguson (AP Photo/Jacquelyn Martin)

Le président Barack Obama a dénoncé les tirs contre les policiers à Ferguson (AP Photo/Jacquelyn Martin)

"Il n'y a aucune excuse pour des actes criminels et quiconque a tiré ces coups de feu ne doit pas esquiver le problème", a déclaré le président américain.

LOS ANGELES (Reuters) - Barack Obama a déclaré jeudi qu'il n'y avait aucune excuse pour les actes criminels commis en marge des manifestations contre les discriminations raciales de la police de Ferguson, dans le Missouri. Deux policiers ont été blessés par balle dans la nuit de mercredi à jeudi à l'issue d'une manifestation devant le commissariat de cette ville américaine secouée par des émeutes en août dernier après la mort d'un jeune Noir désarmé tué par un policier blanc.

Ce rassemblement avait lieu quelques heures après l'annonce de la démission du chef de la police de Ferguson, Thomas Jackson, à la suite d'un rapport du ministère de la Justice dénonçant des abus récurrents commis par les forces de police et des institutions judiciaires de la ville contre les Afro-Américains.

"La situation qui prévalait à Ferguson était oppressive et répréhensible et méritait d'être contestée", a dit Barack Obama au cours d'une émission télévisée sur ABC. "Mais il n'y a aucune excuse pour des actes criminels et quiconque a tiré ces coups de feu ne doit pas esquiver le problème. Il s'agit de criminels. Ils doivent être arrêtés", a ajouté le président américain.

XS
SM
MD
LG