Liens d'accessibilité

Nouvel appel du HCR pour les réfugiés centrafricains


Des déplacés centrafricains (Photo Reuters)

Des déplacés centrafricains (Photo Reuters)

Nouvel appel de fonds du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en collaboration avec 16 autres agences humanitaires.

Moins d'un tiers du Plan régional révisé est actuellement financé, a noté le HCR mardi, en appelant les bailleurs de fonds à contribuer davantage pour faire face à l'afflux continu, et à la détérioration de la condition, des réfugiés centrafricains.

Plus de 357.000 personnes ont fui la République centrafricaine (RCA) vers les 4 pays hôtes depuis le début de la crise en décembre 2012, rappelle le HCR dans un communiqué. Aujourd’hui, prés de 118.000 d'entre elles se trouvent au Cameroun, 17.500 autres au Tchad, plus de 15.000 en RDC et 9.000 au Congo.

Le travail pour aider les nouveaux arrivants est colossal : réception, enregistrement et transfert depuis la frontière vers des sites de réfugiés. Il faut également fournir aux déplacés des services essentiels : nourriture, soins de santé et abris, eau potable et assainissement. Tout cela alors qu’ils arrivent dans un état le plus souvent déplorable, ayant passé des semaines, voire des mois, sur le chemin de l’exil, note le HCR.

XS
SM
MD
LG