Liens d'accessibilité

Nigeria : déploiement de soldats dans trois Etats du Nord


Des soldats à Baga, dans la banlieue de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno

Des soldats à Baga, dans la banlieue de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno

Dans un discours mardi, le chef d’Etat nigérian a annoncé que les insurgés ont pris contrôle de certaines zones de l’Etat de Borno, et a ordonné aux forces de sécurité de « faire tout ce qui est nécessaire » pour faire cesser ce qu’il a appelé la rébellion dans le Nord.

Les troupes nigérianes ont été déployées dans trois Etats du Nord du pays où le président Goodluck Jonathan a décrété l’état d’urgence en réponse aux attaques de la secte islamiste Boko Haram. Selon les journaux nigérians, quelques 2000 soldats appuyés par des avions de chasse sont arrivés dans l’Etat de Borno, tandis que des témoins font état d’un afflux de troupes dans les Etats voisins de Yobe et de l’Adamaoua.

Dans un discours mardi, le chef d’Etat nigérian a annoncé que les insurgés ont pris contrôle de certaines zones de l’Etat de Borno, et a ordonné aux forces de sécurité de « faire tout ce qui est nécessaire » pour faire cesser ce qu’il a appelé la rébellion dans le Nord.

Basée dans l’Etat de Borno, le groupe Boko Haram est en lutte contre le gouvernement nigérian depuis 2009. Dans une vidéo revendiquant, cette semaine, les récentes attaques dans les localités de Baga et Bama, dans l’Etat de Borno, le leader présumé du groupe a annoncé que Boko Harama entamerait une campagne d’enlèvements de personnes dans le cadre de sa stratégie.

Carte des Etats de Borno, Yobe et de l'Adamaoua

Carte des Etats de Borno, Yobe et de l'Adamaoua

Les groupes de défense des droits humains ont accusé le gouvernement nigérian de faire usage d’une force excessive et de tuer des civils dans ses efforts en vue d’endiguer la violence. Les habitants de Baga ont rapporté que les militaires ont incendié des milliers de maisons après qu’un soldat eut été tué par Boko Haram ; des accusations démenties par l’armée nigériane.

Le président Jonathan a fait savoir, mardi, que les troupes nouvellement déployées dans le Nord seraient autorisées à procéder à des arrestations, à prise de contrôle de tout bâtiment utilisé à des fins terroristes et à l’interpellation des personnes pour possession illégale d’armes.
XS
SM
MD
LG