Liens d'accessibilité

Nigeria : une centaine de morts dans des attaques dans l’Etat de Kaduna


Violences inter-communautaires au Nigeria (Archives)

Violences inter-communautaires au Nigeria (Archives)

Les autorités nigérianes disent que des hommes armés ont tué plus de 100 personnes dans des attaques contre trois villages de l'État de Kaduna, dans une zone où les conflits fonciers, la religion et l'origine ethnique provoquent souvent de violents affrontements. La police a confirmé les raids d'environ 40 bergers peuls armés de fusils et de machettes, de vendredi soir à samedi matin, sur les villages d’Angwan Sankwai, Angwan Gata et Chenshyi.

Un législateur de l’Etat de Kaduna a dit que des certaines de victimes « ont été abattues et brûlées dans leurs maisons, tandis que d'autres ont tuées à coups de machettes. »

Des centaines de personnes ont été tuées l'année dernière dans des violences entre communautés religieuses dans le centre du Nigeria, région où les rivalités entre les éleveurs peuls musulmans et les agriculteurs majoritairement chrétiens contribuent à alimenter les troubles.

Cette violence n'est pas liée à l'insurrection lancée dans le Nord-est du pays par Boko Haram, un groupe islamiste qui veut imposer la charia dans le nord du Nigeria.
XS
SM
MD
LG