Liens d'accessibilité

Mort du jeune noir: couvre-feu à Ferguson


Ferguson, dans le Missouri (Reuters)

Ferguson, dans le Missouri (Reuters)

Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a déclaré l'état d'urgence et imposé un couvre-feu à Ferguson, après une nuit d'affrontements suscités par le décès le 9 août 2014 d'un jeune noir désarmé, tué par balles par un policier dans des circonstances qui restent à éclaircir.

M. Nixon a déclaré samedi qu’il ne s’agissait pas de réduire les gens au silence, mais plutôt de maitriser une poignée de pillards qui mettent en danger la communauté. Lors d'une conférence de presse, il s’est dit déterminé à s'assurer que les forces de la paix et la justice prévalent. Il a également remercié les citoyens qui ont tenté d’empêcher les pillards de saccager des magasins vendredi soir.

Les dernières violences sont survenues après que la police de Ferguson eut publié des informations, dont une vidéo qui, selon elle, impliquait Michael Brown dans un vol de petits cigares, et montrait sa confrontation avec un employé du magasin, peu de temps avant qu'il soit abattu par un policier qui ignorait tout de l’incident.

Ce policier, un certain Darren Wilson, avait répondu à un appel d'urgence médicale. Il aurait interpellé Brown parce qu’il bloquait la circulation en marchant dans la rue. M. Wilson travaille depuis six ans au sein de la police de Ferguson et n’a jamais fait l’objet de mesures disciplinaires. Il a été placé en congé administratif après la mort de Brown.

Les manifestants se sont rassemblés vendredi soir près du magasin où Brown serait entré. Certains l’ont pillé, ainsi que d’autres magasins, tandis que d'autres manifestants les exhortaient à arrêter. D’autres protestataires ont lancé des bouteilles et d'autres objets sur la police anti-émeute à son arrivée sur les lieux.

XS
SM
MD
LG