Liens d'accessibilité

Mali: première attaque à la voiture piégée à Tombouctou


un rebelle touareg du MNLA

un rebelle touareg du MNLA

Tout a commencé par l'explosion d'une voiture piégée vers l'aéroport de Tombouctou, mercredi soir, premier attentat du genre dans cette ville historique du nord du pays.

L'explosion a tué le djihadiste qui a actionné sa ceinture d'explosifs, ainsi qu'un militaire malien. On compte aussi plusieurs blessés.

Par ailleurs, une dizaine de combattants islamistes ont été tués par les forces françaises et maliennes lors de la tentative d'intrusion, a affirmé l'état-major de l'armée française. En outre, plusieurs soldats maliens ont été blessés

A noter aussi, l'annonce par la France du rappel de son actuel ambassadeur au Mali, Christian Rouyer, avant la fin de sa mission. Il doit être remplacé par Gilles Huberson, directeur d'une cellule spéciale consacrée au Mali et au Sahel, selon le ministère des Affaires étrangères.

Christian Rouyer, 63 ans, était ambassadeur de France à Bamako depuis 2011.

Dans les Ifoghas, près de la frontière algérienne, "plus de 70% du travail est fait, mais il ne faut pas aller trop vite en besogne", a déclaré jeudi à Paris le ministre tchadien des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat.

Le président français François Hollande a assuré mercredi que la souveraineté serait rétablie sur "la quasi-totalité" du territoire malien dans "quelques jours". Son Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré que le retrait des troupes françaises engagées depuis le 11 janvier au Mali débuterait "à partir de la fin du mois d'avril".

L'incertitude demeure sur le sort de Philippe Verdon, 53 ans, enlevé au Mali en novembre 2011. Un homme présenté comme un porte-parole d'Aqmi a déclaré à l'Agence Nouakchott Information que Philippe Verdon, qualifié d'"espion", avait été exécuté "le 10 mars en réponse à l'intervention de la France dans le nord du Mali". Paris n'a pas confirmé ce décès.
XS
SM
MD
LG