Liens d'accessibilité

L'UE renforce ses sanctions contre les leaders séparatistes en Ukraine


Le premier ministre autoproclamé de Donetsk, Alexandre Borodaï, qui possède la nationalité russe, est frappé de nouvelles sanctions (Photo Reuters)

Le premier ministre autoproclamé de Donetsk, Alexandre Borodaï, qui possède la nationalité russe, est frappé de nouvelles sanctions (Photo Reuters)

L'Union européenne a imposé des sanctions au premier ministre autoproclamé de Donetsk, Alexandre Borodaï, qui possède la nationalité russe, et à dix autres personnes. Les rebelles de l'est de l'Ukraine ont déclaré l'indépendance de la région, et luttent contre les troupes gouvernementales ukrainiennes.

Ces sanctions viennent renforcer d’autres mesures prises contre des dizaines d'autres personnes et des entreprises impliquées dans la crise en Ukraine.

De son côté, le Canada a imposé de nouvelles sanctions économiques et des interdictions de voyager contre 14 responsables ukrainiens pro-russes qui cherchent à « miner la souveraineté ukrainienne et à violer l'intégrité territoriale de l'Ukraine ».

Entre-temps, les derniers combats entre l'armée ukrainienne et les militants pro-russes auraient fait au moins 4 morts parmi les civils. Ils sont décédés suite à des tirs d’artillerie à Maryinka, une banlieue de Donetsk. Ces tirs ont endommagé plusieurs bâtiments pendant la nuit de vendredi à samedi, signalent des sources hospitalières.

Vendredi, Amnesty International (AI) a déclaré que « des preuves tangibles », existent, montrant que les séparatistes pro-russes se livrent à des sévices révoltants dans l'est de l'Ukraine. Dans un rapport, l’ONG de défense des droits humains évoque également des violations commises par les forces ukrainiennes.

XS
SM
MD
LG