Liens d'accessibilité

L’ONU préconise des élections libres et transparentes en Guinée-Bissau


L'ONU souhaite des élections libres et transparentes en Guinée-Bissau.

L'ONU souhaite des élections libres et transparentes en Guinée-Bissau.

Les 15 membres du Conseil ont appelé « le gouvernement et les parties prenantes à continuer de travailler ensemble pour respecter l'ordre constitutionnel ».

Le Conseil de sécurité a appelé les autorités de Guinée-Bissau à organiser des élections libres et transparentes.

Dans une déclaration à la presse vendredi, les 15 membres du Conseil ont encouragé l’armée à respecter le gouvernement civil. Par ailleurs, ils ont appelé « le gouvernement et les parties prenantes à continuer de travailler ensemble pour respecter l'ordre constitutionnel, l'Etat de droit, les droits de l'homme et à poursuivre un dialogue politique ainsi que de préserver la stabilité dans le pays et promouvoir la réconciliation nationale ».

L’armée est sur pied d’alerte en Guinée-Bissau, le pays restant en deuil suite au décès du Président Malam Bacai Sanha à l’âge de 64 ans, des suites d’une longue maladie. Ses funérailles sont prévues dimanche. La Guinée-Bissau fait les frais d’une longue lutte pour le pouvoir entre l’armée et le gouvernement. Un groupe de soldats avait d’ailleurs tenté d’organiser un coup d’Etat le 26 décembre dernier.

Entre-temps, la population tente de mitiger l’impact de cette lutte pour le pouvoir, qui se traduit par la fermeture des établissements scolaires, le non versement des salaires, et le refus des investisseurs de s’engager dans le pays. A noter que la Guinée-Bissau est devenue une plaque tournante dans le trafic de stupéfiants en provenance d’Amérique Latine, et à destination de l’Europe.

XS
SM
MD
LG