Liens d'accessibilité

L'offensive contre les FDLR se prépare


Des armes récupérées aux FDLR (Reuters)

Des armes récupérées aux FDLR (Reuters)

Le Conseil de sécurité a autorisé l’opération début janvier. Elle sera menée par la Brigade d’intervention de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO).

Une unité spécialisée de la Mission militaire de l’ONU en République démocratique du Congo (RDC) doit lancer cette semaine des opérations contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), rappelle IRIN. L’offensive se déroulera en collaboration avec l’armée congolaise.

Le Conseil de sécurité a autorisé l’opération début janvier. Elle sera menée par la Brigade d’intervention de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO).

Les FDLR ont été créées par des anciens combattants des milices hutus Interahamwe et des ex-Forces armées rwandaises (FAR), qui sont responsables d’une grande partie des atrocités commises pendant le génocide rwandais de 1994. La milice, qui comptait jusqu’à 20 000 combattants rwandais à une époque, rassemble aujourd’hui au plus quelques milliers d’hommes. Les Hutus congolais sont particulièrement nombreux dans leurs rangs, rappelle IRIN.

En 2014, quelques FDLR se sont rendus dans le cadre du processus de démobilisation et sont retournés au Rwanda, mais la majorité aurait ignoré la date limite pour le désarmement, qui était fixée au 2 janvier 2015.

XS
SM
MD
LG