Liens d'accessibilité

Libye: 600 migrants interceptés par les garde-côtes


Kevin, originaire de Monrovia, vit au Niger depuis trois ans. Il a tenté six fois, en vain, de rejoindre l'Europe via la Libye. 3 mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Kevin, originaire de Monrovia, vit au Niger depuis trois ans. Il a tenté six fois, en vain, de rejoindre l'Europe via la Libye. 3 mars 2016. (VOA/Nicolas Pinault)

Les garde-côtes libyens ont intercepté dimanche trois embarcations transportant 600 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe par la mer, selon un responsable libyen

"Les garde-côtes de l'ouest (de la Libye) patrouillaient dans la zone de la raffinerie de Zaouia (45 km à l'ouest de Tripoli) à 06H00 (04H00 GMT) ce matin lorsqu'ils ont intercepté trois grands canots pneumatiques, a indiqué à l'AFP le colonel Ayoub Qassem, porte-parole de la marine dépendant du gouvernement non reconnu par la communauté internationale et installé à Tripoli.

Deux autorités se disputent le pouvoir depuis 2014 dans le pays, l'une basée à Tripoli et proche de Fajr Libya, une coalition de milices notamment islamistes, et l'autre, reconnue par la communauté internationale, réfugiée dans l'est libyen.

Les migrants arrêtés dimanche "sont originaires de plusieurs pays d'Afrique", a ajouté le porte-parole de la marine, précisant la présence de 80 femmes dont certaines enceintes.

"Les migrants ont été remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine avant d'être transférés dans des centres d'hébergement", a-t-il expliqué.

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé jeudi qu'environ 800.000 migrants attendaient de pouvoir passer en Europe depuis la Libye.

Pour le colonel Ayoub Qassem, "ces chiffres sont exagérés (...) Cela veut dire que durant une année plus de 2.000 migrants partiront chaque jour (des côtes libyennes). C'est énorme".

"Si ces statistiques sont exacts, cela veut dire que les Européens ont des renseignements sur le terrain. Pourquoi ne nous aident-ils pas alors à lutter contre l'immigration clandestine?", s'interroge le responsable.

Près de 600 migrants avaient déjà été secourus par les garde-côtes dimanche dernier alors que leur embarcation chavirait au large des côtes libyennes. Neuf migrants étaient morts noyés.

Le chaos régnant en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 profite aux trafiquants d'êtres humains, et des milliers de migrants tentent de rejoindre l'Europe depuis la Libye, à 300 kilomètres seulement des côtes italiennes.

Aux premiers jours du printemps, plusieurs milliers de migrants venus de Libye ont été secourus en trois jours dans le sud de la Méditerranée, faisant craindre un nouvel afflux massif avec l'arrivée d'une météo plus clémente.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG