Liens d'accessibilité

Les Irakiens appelés aux urnes ce mercredi


Un officier de police place son bulletin de vote dans une urne lors du vote anticipé dans le cadre des élections législatives, dans le quartier de Sadr City à Bagdad, le 28 Avril 2014.REUTERS / Wissm al-Okili

Un officier de police place son bulletin de vote dans une urne lors du vote anticipé dans le cadre des élections législatives, dans le quartier de Sadr City à Bagdad, le 28 Avril 2014.REUTERS / Wissm al-Okili

Les observateurs redoutent une flambée de la violence.Deux autres bombes ont explosé aujourd’hui, tuant au moins 10 personnes à la veille des législatives.

Les explosions se sont produites à al-Saadiyah, à environ 140 kilomètres de Bagdad. Hier, des attentats dans la capitale irakienne et les régions au nord de la ville ont fait au moins 50 morts.

Le vote a débuté lundi matin pour ceux qui ne pourront pas le faire mercredi. Les observateurs prédisent que les choix des électeurs se feront probablement en fonction des alliances sectaires et ethniques. Aucun parti n’est donné favori dans ces élections, les premières depuis le départ des troupes américaines en 2011.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné les attaques violentes visant des dirigeants politiques et des candidats.

Dans une déclaration lundi soir, il a exhorté les dirigeants irakiens à s'assurer que tout le monde soit en mesure de prendre part au processus politique.

Le chef de l’Onu a également salué la commission électorale irakienne pour la tenue des élections dans les délais, et a qualifié le vote " d’étape importante dans la transition démocratique en Irak."
XS
SM
MD
LG