Liens d'accessibilité

Le Premier ministre japonais reçoit Robert Mugabe


Le président du Zimbabwe Mugabe, doyen à 92 ans des chefs d'Etat en exercice

Le président du Zimbabwe Mugabe, doyen à 92 ans des chefs d'Etat en exercice

Shinzo Abe a reçu le président zimbabwéen, devenu infréquentable en Europe et aux Etats-Unis mais souvent courtisé en Asie.

M. Mugabe, doyen à 92 ans des chefs d'Etat en exercice, au pouvoir depuis 1980 et dont le pays fait l'objet de sanctions européennes et américaines en raison de ses violations des droits de l'Homme, se trouvait pour la quatrième fois au Japon en tant que président et avait sa troisième entrevue avec Shinzo Abe.

Le Premier ministre japonais de droite a déclaré vouloir travailler à la réforme du Conseil de sécurité de l'Onu avec M Mugabe, qui a assuré la présidence tournante de l'Union africaine l'an dernier.

"En collaborant de près avec M Mugabe... nous voulons promouvoir la réforme" du Conseil de sécurité, a déclaré M Abe à la presse, selon des propos rapportés par l'agence japonaise Jiji.

A l'issue des discussions, le Japon a annoncé une aide au développement de 600 million de yens (4,76 millions d'euros) pour l'achat d'équipements de construction de routes.

Cet accueil intervient alors que le Japon tente de faire concurrence à l'influence croissante de la Chine sur le continent et avant une conférence sur le développement africain organisée en août par Tokyo. La sixième Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique (Ticad), grand rendez-vous de l'aide japonaise à l'Afrique, se tiendra les 27 et 28 août au Kenya, pour la première fois en Afrique.

Le président chinois Xi Jinping avait accueilli M. Mugabe en 2014, le qualifiant de "vieil ami" du peuple chinois, un des compliments les plus élevés accordés à des dirigeants étrangers en visite en Chine.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG