Liens d'accessibilité

Le Maroc inaugure l'une des plus grandes centrales solaires du monde


Projet d'énergie solaire de Rutland, Vermont, USA (15 sept. 2015)

Projet d'énergie solaire de Rutland, Vermont, USA (15 sept. 2015)

Lancée en 2013, la construction de cette centrale a coûté plus de 600 millions d'euros.

Le roi du Maroc Mohammed VI a inauguré jeudi à Ouarzazate, au coeur du Sahara, l'une des plus grandes centrales solaires au monde, "Noor 1" (Lumière), première étape d'un vaste projet destiné à doper la production d'énergies renouvelables au Maroc et en Afrique.

Accompagné par le chef du gouvernement, le roi a symboliquement donné le coup d'envoi de la production de la centrale, située à une vingtaine de kilomètres de Ouarzazate, au sud-est du Maroc, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ce lancement officiel s'est déroulé en présence de plusieurs membres du gouvernement et de responsables étrangers, dont la ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal.

Alimentée par de grands miroirs incurvés alignés dans le désert, cette centrale d'une puissance de 160 mégawatts est la première d'un parc solaire géant, présenté par ses concepteurs comme le plus grand du monde. Il permettra de produire plus de 500 mégawatts d'énergie photovoltaïque à Ouarzazate en 2018 et de fournir de l'électricité à un million de foyers.

Lancée en 2013, la construction de la centrale a coûté plus de 600 millions d'euros, financés par un partenariat public-privé impliquant entre autres la Banque africaine de développement, l'Agence marocaine pour l'énergie solaire, l'Union européenne et des opérateurs privés.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG