Liens d'accessibilité

Le mandat du Groupe d'experts sur les sanctions au Darfour, prorogé de 13 mois


Le Conseil de sécurité a déploré les actes de violence contre des civils au Darfour

Le Conseil de sécurité a déploré les actes de violence contre des civils au Darfour

Les experts continueront à surveiller l'application de l'embargo sur les armes, l'interdiction de voyager et le gel des avoirs imposés « à toutes les parties à l'Accord de cessez-le-feu de N'Djamena ».

Le Conseil de sécurité de l’ONU a reconduit jusqu'en mars 2016 le mandat du Groupe d'experts chargé d'appuyer le Comité des sanctions concernant le Soudan.

Ce qui permettra aux experts de continuer à surveiller l'application de l'embargo sur les armes, l'interdiction de voyager et le gel des avoirs imposés « à toutes les parties à l'Accord de cessez-le-feu de N'Djamena et tous autres belligérants », rappelle le Centre d’actualités de l’ONU.

Le Conseil de sécurité a demandé au gouvernement soudanais de « traiter la question du transfert illicite, de l'accumulation déstabilisante et de l'utilisation à des fins abusives, d'armes légères et de petit calibre au Darfour, qui contribuent à l'instabilité dans la région ».

Le Conseil a par ailleurs déploré que certains membres du gouvernement soudanais et des groupes armés au Darfour continuent de commettre des actes de violence contre des civils et d'entraver le processus de paix. Il a aussi dénoncé les attaques dirigées contre l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD).

XS
SM
MD
LG