Liens d'accessibilité

Le Japon repousse l'augmentation de la TVA


Shinzo Abe est passé outre à l'avertissement lancé lundi par le Fonds monétaire international

Shinzo Abe est passé outre à l'avertissement lancé lundi par le Fonds monétaire international

En dépit de l’avertissement lancé lundi par le Fonds monétaire international (FMI), qui l’appelait à procéder à de vraies réformes pour assurer la reprise à long terme de son économie, le Japon a repoussé une échéance clé pour un alourdissement de la fiscalité.

Le FMI a fait valoir qu’il ne suffit pas que la Banque du Japon ait assoupli sa politique monétaire, ce qui semble avoir relancé la croissance et permis l’envolée de la bourse de Tokyo ces six derniers mois. Encore faut-il mener à bien les projets de réformes moins populaires. Or, si le Japon a promis jeudi d'importantes réductions dans les dépenses, le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe a retardé une décision clé sur l'augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), un projet controversé, mais essentiel pour réduire la dette publique massive du pays.

Le plan adopté jeudi par le cabinet vise à amputer les dépenses de 83 milliards de dollars sur deux ans, mais très peu de détails ont filtré sur les sacrifices à fournir.
Quant à la TVA, le gouvernement a dit qu'il va attendre jusqu'à septembre pour revenir sur ce projet en deux étapes visant à la doubler la taxe d’ici à 2015.

Si M. Abe est favorable à cette hausse des impôts, certains membres de son gouvernement affirment que le plan pourrait faire dérailler la reprise économique fragile au Japon, et ils préconisent un report de la mesure, ou un alourdissement de la fiscalité plus modéré.

Côté FMI, on fait valoir que si la croissance a repris, les problèmes budgétaires du pays ne sont pas réglés, loin de là. Fin mars, le gouverneur de la banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a prévenu que l'endettement colossal du pays n'est « pas tenable ». Il doit s'élever à hauteur de 245% du produit intérieur brut d'ici à la fin 2013, la proportion la plus élevée parmi les pays développés.
XS
SM
MD
LG