Liens d'accessibilité

L'Américaine Orbital ATK prête pour une nouvelle mission dans l'espace

  • VOA Afrique

Le dernier voyage d'Endeavour (Illustration).

Avec près d'un mois de retard, la société américaine Orbital ATK s'apprête à lancer mardi sa capsule non-habitée Cygnus pour une nouvelle mission de fret de la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre d'un contrat avec la Nasa.

Le lancement de la fusée Atlas 5 à deux étages de la société United Launch Alliance, transportant Cygnus, est prévu de la station de l'US Air Force de Cap Canaveral, en Floride, à 11H11 locales (15H11 GMT), lors d'une fenêtre de tir de 30 minutes.

Les prévisions météorologiques font état de 90% de chances de conditions idéales au moment du décollage.

Pour la première fois l'Agence spatiale américaine, en collaboration avec UAL et Orbital ATK, offrira des images panoramiques à 360 degrés du lancement, dont la diffusion commencera dix minutes avant.

Il s'agit de la septième mission d'approvisionnement de l'ISS effectuée par Orbital ATK dans le cadre d'un contrat de 1,9 milliard de dollars avec la Nasa.

Cygnus est chargée de 3,45 tonnes de fret et équipements dont plus de 900 kilos de matériels d'expériences scientifiques, 950 kilos d'approvisionnement pour l'équipage et 1,22 tonne de pièces destinées à la Station.

Parmi les expériences scientifiques figurent notamment des recherches sur les anticorps en microgravité qui pourraient accroître l'efficacité des chimiothérapies contre le cancer. Ainsi qu'une étude avancée de la physiologie des plantes et sur la culture de produits alimentaires frais dans l'espace.

Explosion

Cygnus transporte également 38 CubeSats, de mini-satellites dont beaucoup ont été construits par des étudiants à travers le monde. Ces satellites seront déployés au cours des prochains mois depuis l'ISS ou Cygnus.

La capsule n'arrivera pas à l'ISS avant samedi, soit deux jours après l'amarrage prévu jeudi d'un vaisseau russe Soyouz transportant le cosmonaute Fyodor Yurchikhin et son collègue américain Jack Fischer. Ce vaisseau doit être lancé le même jour du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Ils rejoindront dans la Station l'Américaine Peggy Whitson, le Français Thomas Pesquet de l'Agence spatiale européenne et le Russe Oleg Novitskiy.

Les vaisseaux Soyouz, des triplaces, ne transportent plus désormais que deux astronautes depuis la récente décision de l'Agence spatiale russe de réduire le nombre de ses cosmonautes dans l'équipage de l'ISS pour faire des économies.

Après l'explosion de sa fusée Antares en 2014 peu après le décollage du centre spatial de Wallops sur la côte est américaine, en Virginie, Orbital avait décidé de remplacer les moteurs russes du premier étage de la fusée par des versions plus modernes également de fabrication russe.

Dans cette attente, Orbital avait pu déjà effectuer deux vols de fret de Cygnus lancée par une fusée Atlas 5 en 2015 et 2016.

Orbital avait repris avec succès le lancement d'Antares avec un premier étage remotorisé en octobre 2016 depuis Wallops.

Mais pour le lancement de mardi, Orbital ATK a décidé de recourir une troisième fois à une fusée Atlas 5 pour répondre à des exigences de la Nasa pour cette mission d'approvisionnement de l'ISS.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG