Liens d'accessibilité

La sonde Dawn se rapproche de Cérès


Une image de Vesta, répercutée par la sonde Dawn (AP)

Une image de Vesta, répercutée par la sonde Dawn (AP)

En plus de cartographier la surface et d'étudier la structure interne de Cérès, Dawn va tenter de déterminer si elle a pu, à un moment dans son histoire, abriter une forme de vie.

La sonde Dawn de l’agence spatiale américaine, la NASA, se rapproche de la planète naine Cérès, qu’elle doit rejoindre en mars 2015. Cette nano-planète est située dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, aux confins du système solaire.

En plus de cartographier la surface et d'étudier la structure interne de Cérès, Dawn va tenter de déterminer si elle a pu, à un moment dans son histoire, abriter une forme de vie.

Dawn a quitté la Terre le 27 septembre 2007. Dotée d'un moteur ionique, elle a bénéficié de l'assistance gravitationnelle de la planète Mars en février 2009, pour se propulser vers la protoplanète Vesta en juillet 2011. Sa mission autour de Cérès doit durer jusqu'à juillet 2015.

« C’est la première fois en plus de 57 ans d’exploration spatiale que nous avons un vaisseau spatial dont la mission est de cibler deux destinations extraterrestres » explique le directeur de la mission, l’ingénieur Marc Rayman. Après Vesta, Dawn doit donc atteindre Cérès. Deux objets spatiaux considérés comme des protoplanètes, soit des embryons de planètes.

« Vesta et Cérès étaient en train de se former pour devenir des planètes de taille normale, lorsque leur croissance a été interrompue », explique M. Rayman.

Cérès mesure environ 1.000km de diamètre et contiendrait entre 15 et 25 % d'eau. Sa surface serait percée par des geysers, et elle pourrait même abriter un océan souterrain, pensent les chercheurs.

L’un des intérêts présentés par des protoplanètes comme Cérès, ou d’autres structures aux limites du système solaire, c’est leur impact sur les planètes comme la Terre. Elles ont amené beaucoup d’eau. On se demande si elles ont pu être la source principale de l’eau sur la Terre, explique Carol Raymond, l’une des responsables de la mission Dawn.

C’est en arrivant près de Vesta que Dawn a fait découvrir l’ampleur de ces réserves en eau. « A la surprise de l'équipe, au lieu d'être très sèche, ce à quoi qui nous nous attendions, la surface de Vesta était dotée de taches témoignant d'importantes quantités d'eau dans les roches, et peut-être même de l’eau à la surface, qui aurait pu couler dans le passé », ajoute Mme Raymond.

Qui dit eau, dit vie, ajoutent les scientifiques. Si les protoplanètes ont fourni de l’eau à la Terre, elles ont pu également semer la vie.

Au centre spatial de la NASA chargé de la mission Dawn à Los Angeles, l'équipe de contrôle envoie seconde par seconde des instructions à l'engin spatial, dirigeant chaque mouvement, y compris les images prises par la sonde. Une fois satellisée autour de Cérès au début du mois de mars 2015, la sonde s’approchera progressivement de sa surface, jusqu’à la survoler depuis une altitude de seulement 380 kilomètres. Dawn révélera alors des détails d’une cinquantaine de mètres seulement à la surface de Cérès, qui sera bien sûr entièrement cartographiée.

XS
SM
MD
LG