Liens d'accessibilité

La production de pétrole dépasse la barre des 760.000 barils par jour en Libye

  • VOA Afrique

Un site pétrolier au port de Ras Lanuf, en Libye, le 11 janvier 2017.

La production pétrolière libyenne, principale ressource de ce pays africain, a dépassé lundi la barre des 760.000 barils par jour (bj) pour la première fois depuis 2014, selon un communiqué de la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

Selon ce communiqué de presse, dont l'AFP a reçu copie, le président de la NOC Moustafa Sanalla indique que "la production pétrolière a dépassé aujourd'hui, pour la première fois depuis 2014, la barre des 760.000 barils par jour".

"La NOC est déterminée à (...) accroître la production puisque c'est le seul moyen d'assurer une croissance des revenus de l'Etat et sauver ainsi l'économie nationale", a-t-il dit.

Selon ce communiqué, la Cour des Comptes a enregistré en 2016 un déficit record, "le plus bas de l'histoire moderne de la Libye".

"Les revenus n'ont pas dépassé 8,6 milliards de dinars (5,6 milliards d'euros) alors que les dépenses ont été de l'ordre de 30 milliards de dinars (...) puisés dans les réserves de la Banque centrale depuis 2013", a déploréle patron de la NOC.

Fin 2014, des combats et des protestations avaient bloqué la majorité des champs et des terminaux pétrolier, des zones au coeur de luttes de pouvoir dans un pays qui dispose des plus grosses réserves pétrolières d'Afrique et où les exportations de brut représentent la principale ressource économique.

Aucune goutte de pétrole n'avait pu sortir des principaux ports libyens jusqu'en septembre 2016 avec la réouverture du terminal de Ras Lanouf.

"La fermeture des ports pétroliers a coûté plus de 130 milliards de dollars à la Libye", a indiqué M. Sanalla.

La reprise de la production et des exportations pétrolières est nécessaire pour remettre en l'état une économie moribonde et rasséréner une population éprouvée par l'instabilité politique et sécuritaire depuis le renversement du régime de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

"Nous allons augmenter la production doucement, et j'espère que nous pourrons atteindre notre objectif d'une production nationale de 1,1 million de barils(par jour) d'ici le mois d'août", avait indiqué à l'AFP M. Sanalla jeudi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG