Liens d'accessibilité

La Minute éco du 31 mars 2015


Le président sud-africain Jacob Zuma (Archives)

Le président sud-africain Jacob Zuma (Archives)

Le président sud-africain Jacob Zuma est appelé à renoncer à promulguer une loi obligeant des multinationales à céder le contrôle de leurs filiales sud-africaines à des actionnaires locaux.

Les industriels de la sécurité en Afrique du sud ont appelé le président Jacob Zuma à renoncer à promulguer une loi obligeant les multinationales du secteur à céder le contrôle de leurs filiales sud-africaines à des actionnaires locaux. Ces sociétés fournissent essentiellement du personnel de gardiennage, des convoyeurs de fonds et des vigiles.

Le gouvernement justifie cette loi par des menaces pour la sécurité nationale. Mais il est soupçonné d'agir au bénéfice d'intérêts privés désireux de mettre la main sur ce secteur lucratif.

En République démocratique du Congo (RDC), la révision du code minier est au cœur d’une controverse. Les acteurs du secteur ne cessent de se déchirer depuis la publication d’un ouvrage sur la question. La chambre des mines exhorte à s’en tenir à l’existant.

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a dit lundi avoir "une entière confiance" dans la capacité de la Tunisie à rebondir après l'attentat sanglant du 18 mars au musée du Bardo, malgré de premiers chiffres en berne.

Le secteur du tourisme est stratégique pour l'économie tunisienne. Il n'a cependant jamais réussi à retrouver son niveau d'avant la révolution de janvier 2011 et de nombreux professionnels craignent une nouvelle chute cette année après les évènements du Bardo.

XS
SM
MD
LG