Liens d'accessibilité

La Corée du Nord se déclare en état de guerre


Le leader nord-coréen Kim Jong-Un multiplie les menaces, que Washington dit prendre au sérieux

Le leader nord-coréen Kim Jong-Un multiplie les menaces, que Washington dit prendre au sérieux

La Corée du Nord affirme être en « état de guerre » avec la Corée du Sud et a lancé une mise en garde : toute provocation de Séoul et Washington pourrait dégénérer en guerre nucléaire.

Dans un communiqué publié samedi par l'agence de presse officielle nord-coréenne, KCNA, Pyongyang a déclaré que tous les problèmes entre les deux Corées seraient traités conformément à la « réglementation de temps de guerre ».

En réponse, le ministère sud-coréen de la Défense a exhorté son voisin du Nord à cesser ses menaces. Le ministère a également déclaré que les forces sud-coréennes puniront strictement le Nord en cas de provocation.

La Maison Blanche a déclaré prendre cette ultime déclaration de Pyongyang au sérieux. Selon la porte-parole du Conseil national de sécurité, Caitlin Hayden, la Corée du Nord a une longue tradition de rhétorique belliqueuse, et cette dernière menace suit un schéma familier.

Egalement samedi, la Corée du Nord a menacé de fermer un complexe industriel conjoint avec le Sud. Un porte-parole nord-coréen a déclaré que le complexe industriel de Kaesong, juste au nord de la zone démilitarisée qui sépare les deux pays, sera fermé si Séoul porte atteinte à la dignité du Nord.
XS
SM
MD
LG