Liens d'accessibilité

Mossoul isolée des autres territoires contrôlés par l'EI


Des soldats irakiens montent la garde dans le quartier d'Al-Shayma qui a été capturé par les forces irakiennes, au sud-est de Mossoul, en Irak, le 22 novembre 2016.

Des soldats irakiens montent la garde dans le quartier d'Al-Shayma qui a été capturé par les forces irakiennes, au sud-est de Mossoul, en Irak, le 22 novembre 2016.

Mossoul est désormais coupée des autres territoires contrôlés par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), ont affirmé mercredi des responsables des forces irakiennes engagées dans la reconquête de la deuxième ville d'Irak.

A l'ouest de la ville, les forces paramilitaires du Hached al-Chaabi ("Mobilisation populaire") ont atteint la route reliant Tal Afar à Sinjar et retrouvé les forces kurdes sur place, selon ces responsables, coupant ainsi les axes d'approvisionnement de l'EI entre Mossoul et son bastion syrien Raqa (est).

"Les troupes du Hached ont coupé la route Tal Afar-Sinjar", qui relie Mossoul à la Syrie, a annoncé sur les réseaux sociaux le commandant de cette milice chiite, Abou Mahdi al-Mohandis.

Une source sécuritaire kurde a précisé à l'AFP que les hommes du Hached avaient rejoint d'autres forces anti-EI, dont des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), dans trois villages de la zone.

Les forces irakiennes, appuyées par une coalition internationale, ont lancé le 17 octobre une offensive en vue de reprendre à l'EI Mossoul, qu'il avait conquise en juin 2014 et dont le groupe a fait son bastion irakien.

Les forces gouvernementales ont déjà repris plusieurs quartiers dans l'est de la ville, en dépit d'une forte résistance de l'EI. Au nord comme au sud, les peshmergas (combattants kurdes) et d'autres troupes se rapprochent de Mossoul. Seul le front ouest de Mossoul était encore ouvert.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG