Liens d'accessibilité

Guinée : l’opposition boycotte le Parlement et la commission électorale


Guinée : une carte d'électeurs de l'élection précédente.

Guinée : une carte d'électeurs de l'élection précédente.

Trois leaders de l’opposition ont confirmé que leur boycott a pour but d’exprimer leur désaccord avec le calendrier électoral actuel.

La décision est symbolique puisque l’assemblée guinéenne ne siègera pas avant le mois prochain.

Cellou Dalein Diallo, Sydia Toure et Lansana Kouyate, les trois grands leaders de l’opposition doivent se retrouver ce week-end à Paris pour faire le point.

Ils se sont déjà mis d’accord pour que les 49 députés de l’opposition se retirent de l'Assemblée nationale jusqu’à nouvel ordre.

L’opposition ne reconnaît plus non plus l’autorité de la CENI.

Par ce geste, l’opposition guinéenne espère se faire entendre pour que les élections locales aient lieu avant le scrutin présidentiel.

Dans le calendrier actuel, la commission électorale indépendante prévoit d’organiser le scrutin présidentiel le 11 octobre et les élections communales en 2016.

Depuis l’élection d’Alpha Conde a la tête de la Guinée, les relations entre opposition et pouvoir guinéen son exécrables et beaucoup redoutent de nouvelles violences lors de la présidentielle.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG