Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara au second tour, le camp Bédié proteste


Des habitants de Bouaké regardant à la télévision la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle

Des habitants de Bouaké regardant à la télévision la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle

Une fois les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle, la campagne reprendra de plus belle pour le second, l’objectif pour les deux candidats étant d’obtenir l’appui des électeurs ayant voté pour Bédié au premier tour.

L’issue de l’élection présidentielle ivoirienne sera déterminée au second tour, ce mois-ci. Le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, a mis fin, mercredi soir, à trois jours d’attente en annonçant que le président Laurent Gbagbo a recueilli 38% des voix au premier tour, contre 32% à Alassane Ouattara et 25% à l’ancien président Henri Konan Bédié. Les deux premiers iront au second tour prévu en principe le 28 novembre. Les résultats ont été transmis à la Cour constitutionnelle pour proclamation.

Le président Gbagbo

Le président Gbagbo

Le PDCI-RDA, parti de l’ancien président Bédié, remet en cause ces résultats. Son secrétaire général, Alphonse Mady, exige un recomptage des voix, faisant état d’une claire intention de tripatouiller les résultats du scrutin. « De nombreux éléments matériels fondent la suspicion qui pèsent le processus de proclamation des résultats », a-t-il déclaré, relevant notamment des erreurs de calcul des voix obtenues par le candidat Bédié dans diverses localités.

Alassane Ouattara (à gauche) et Henri Konan Bédié

Alassane Ouattara (à gauche) et Henri Konan Bédié

Les observateurs électoraux disent n’avoir pas de preuves de fraude. Certains ont été exclus de quelques bureaux de vote au moment du dépouillement du scrutin, mais la Mission d’observation de l’Union estime que cela n’affecte pas les résultats.

Une fois les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle, la campagne reprendra de plus belle pour le second, l’objectif pour les deux candidats étant d’obtenir l’appui des électeurs ayant voté pour Bédié au premier tour.

Des électrices ivoiriennes à Abidjan

Des électrices ivoiriennes à Abidjan

Bédié, Ouattara et les autres Houphouétistes ont signé un accord pour le second tour, mais le président Gbagbo pourrait bien attirer certains partisans de l’ancien président hostiles à Ouattara.

L’ancien Premier ministre avait été précédemment empêché de briguer la présidence en rapport avec des questions sur sa nationalité. Alassane Ouattara est originaire du Nord de la Côte d’Ivoire où beaucoup de gens son descendants d’immigrés originaires du Burkina Faso et du Mali.

La participation massive des Ivoiriens au premier tour a été interprétée comme un vote massif pour la paix. Mais un deuxième tour Gbagbo-Ouattara pourrait présenter quelques dangers, explique Patrick Ngouan, président de la Convention des associations de la société civile ivoirienne.

XS
SM
MD
LG