Liens d'accessibilité

Etats-Unis : la note de la crue record du Mississippi pourrait être salée


Un champ de soja inondé à Yazoo City, dasns l'Etat du Mississippi

Un champ de soja inondé à Yazoo City, dasns l'Etat du Mississippi

Pour les personnes qui ne sont pas assurées, ce sera peut-être la ruine. Celles qui renouvelleront leur police d’assurance l’an prochain devront payer davantage aux compagnies d’assurance, qui chercheront à compenser leurs pertes de cette année.

Le Mississipi et son affluent, le Missouri, forment une route majeure pour le transport des marchandises, traversant de nord en sud l’ensemble de la région du Midwest. Ils servent de débouché maritime à une dizaine d’Etats de l’union et permettent également de relier les Grands Lac avec le Golfe du Mexique, près de la Nouvelle-Orléans. Au moins dix pour cent des marchandises du pays sont transportées sur leur cours.

Ces dernières semaines, la montée des eaux a paralysé le trafic sur le Mississipi, des milliers d’hectares de terres arables ont été détruits, des centaines de localités, résidences et bâtiments inondés, des ponts et routes emportées, des raffineries détruites.

Une image prise par la NASA des terres agricoles inondées près de Caruthersville, dans l'Etat du Missouri

Une image prise par la NASA des terres agricoles inondées près de Caruthersville, dans l'Etat du Missouri

Un bilan préliminaire chiffre les dégâts à plus d’un milliards de dollars, mais cela aurait pu être pire, affirme le US Army Corps of Engineers (USACE), le Corps du génie militaire américain. Des villes entières auraient pu être englouties, dont Bâton-Rouge et la Nouvelle Orléans en Louisiane.

« Ils disent que les inondations vont affecter 30 à 60.000 personnes (en Louisiane) mais l’alternative, c’est la perte possible de Baton-Rouge et la Nouvelle Orléans. Ce qui voudrait dire plus d’un million de personnes et des milliards de dollars de dégâts à l’industrie », explique Jerry Berger, un habitant de la Louisiane.

Ouvrage temporaire protégeant le casino Ameristar, près de Vicksburg, dans l'Etat du Mississippi

Ouvrage temporaire protégeant le casino Ameristar, près de Vicksburg, dans l'Etat du Mississippi

Pour les personnes qui ne sont pas assurées, ce sera peut-être la ruine. Celles qui renouvelleront leur police d’assurance l’an prochain devront payer davantage aux compagnies d’assurance, qui chercheront à compenser leurs pertes de cette année. Des pertes d’autant plus amères pour les agriculteurs que les prix des céréales battent tous les records, qu’il s’agisse du blé ou du mais.

Randy Ouzts du producteur de semences Horizon Ag, dont le siège se trouve à Memphis, dans le Tennessee, explique que la crue du Mississipi empêche de charger ou décharger les péniches. « Le problème que nous avons en ce moment, c’est la livraison du blé, et aussi des engrais et des carburants. Et le problème du chargement. Les installations n’ont pas été conçues en prévisions de tant d’eau », explique M. Ouzts.

De nombreuses maisons inondées dans le bassin du Mississippi

De nombreuses maisons inondées dans le bassin du Mississippi

A noter que la crue du Mississipi n’est pas le seul désastre naturel à frapper les Etats-Unis. Depuis le début de l’année, les intempéries – depuis les blizzards jusqu’aux tornades en série, sans parler de la sècheresse au Texas, ont déjà coûté plus de 5 milliards de dollars au pays. A ce rythme, fait valoir le National Climatic Data Center, le Centre national de données sur le climat, le bilan pour l’année pourrait dépasser les 9 milliards de dollars de pertes enregistrées en 2008.

Entre-temps, les gardes-côtes limitent le trafic sur le Mississipi, ne serait-ce que pour empêcher les péniches de heurter les digues et de les endommager. « Il faudra environ cinq à 6 semaines pour que les eaux baissent – et puis nous entamerons le processus long et lent de reprise » a déclaré Paul Winfield, maire de la ville de Vicksburg dans le Mississippi.

XS
SM
MD
LG