Liens d'accessibilité

Fespaco: le Sénégal emporte son premier Etalon d’or


Alain Gomis (gauche) recevant son prix des mains du président du Faso Blaise Compaoré, Ouagadougou, samedi 2 mars, 2013,

Alain Gomis (gauche) recevant son prix des mains du président du Faso Blaise Compaoré, Ouagadougou, samedi 2 mars, 2013,

Le Sénégalais Alain Gomis a remporté le grand prix du festival, l’Etalon d’or de Yennenga pour son film "TEY", tant dis que son compatriote Moussa Touré, un autre sénégalais a reçu l’Etalon de bronze pour La pirogue.

Les rideaux sont tombés samedi 2 février 2013 sur la 23e édition du FESPACO avec une belle moisson pour le cinéma sénégalais: le film "TEY" (qui signifie aujourd'hui en français) du Sénégalais Alain Gomis a remporté le grand prix du festival, l’Etalon d’or de Yennenga, une première pour le Sénégal depuis la création du festival il y a plus de 40 ans.

L’Algérienne Djamila Sahraoui a, quant à elle, reçu l’Etalon d’argent pour "Yema", une œuvre qui, selon la présidente du jury, la réalisatrice française Euzhan Palcy, est une "tragédie antique et contemporaine" sur une famille brisée
par un attentat islamiste.

Moussa Touré, un autre sénégalais a reçu l’Etalon de bronze pour son film La pirogue. C’est un film qui retrace le drame de l’émigration de jeunes Africains vers l’Europe.


Cette année, tous les jurys de ce festival qui existe depuis 1969, ont été dirigés par des femmes.

Et lors de la prochaine édition en 2015 de cette biennale, les organisateurs comptent enfin ouvrir la course dans la catégorie long métrage aux films tournés en numérique.

XS
SM
MD
LG