Liens d'accessibilité

Ethiopie: une vingtaine de morts et disparus dans des inondations près de la Somalie


Photo d'illustration: Des inondations ont suivi les fortes pluies qui se sont abattues sur le camp de réfugiés de Lietchuor dans la région de Gambella en Ethiopie, 24 août 2014.

Photo d'illustration: Des inondations ont suivi les fortes pluies qui se sont abattues sur le camp de réfugiés de Lietchuor dans la région de Gambella en Ethiopie, 24 août 2014.

Au moins 15 personnes ont trouvé la mort dans des inondations dans la ville de Jigjiga (600 km à l'est d'Addis Abeba), près de la frontière somalienne, a-t-on appris mardi auprès du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans la capitale éthiopienne.

Des pluies torrentielles ont provoqué lundi une subite montée des eaux au centre de la ville, emportant véhicules, passants et bétail, et endommageant sévèrement de nombreux bâtiments. Quinze personnes sont mortes, 8 autres sont toujours portées disparues et plus de 260 habitations ont été complétement détruites, a précisé une porte-parole de l'Ocha.

De nombreux animaux ont également péri. Leurs carcasses en décomposition font craindre des épidémies. Le gouvernement éthiopien et les agences de l'ONU ont déployé une aide d'urgence.

Jigjiga, ville de 200.000 habitants, est la capitale de la région Somali d'Ethiopie, une zone durement frappée par la sécheresse qui sévit dans la corne de l'Afrique depuis la fin 2015 et attribuée au phénomène climatique El Nino.

De fortes pluies annoncées ces derniers jours faisaient craindre des inondations en raison d'un sol sec, incapable d'absorber ces précipitations. Des pluies inhabituelles et erratiques pourraient provoquer le même phénomène dans d'autres régions d'Ethiopie, en particulier dans la région Afar (nord-est), elle aussi particulièrement affectée par la sécheresse.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG