Liens d'accessibilité

Norvège : chaise vide à la remise du prix Nobel de la Paix 2010


Le dissident chinois Liu Xiaobo

Le dissident chinois Liu Xiaobo

Avec une population de 1,3 milliards d’habitants, la Chine porte le sort du monde sur ses épaules, a déclaré le président du comité du Prix Nobel. Tout en se félicitant du rapide progrès économique dans ce pays, Thoebjoern Jangland a dit que les droits civiques doivent également y être instaurés.

Le prix Nobel de la Paix 2010 attribué au dissident chinois Liu Xiaobo a été délicatement déposé sur une chaise vide, vendredi, lors d’une cérémonie à Oslo, en Norvège. Le comité du Prix Nobel voulait marquer ainsi l’absence du récipiendaire, emprisonné dans son pays.

Le Prix Nobel de la Paix 2010 ne devrait pas être en prison, a déclaré le président du comité du Prix. « Liu n’a fait qu’exercer ses droits civiques. Il n’a rien fait de mal. Il doit être libéré », a dit Thoebjoern Jangland.

Le président du comité du prix Nobel, Thorbjorn Jagland, Mme Kaci Kullman Five, membre du comité, et la chaise que devait occuper Liu Xiaobo

Le président du comité du prix Nobel, Thorbjorn Jagland, Mme Kaci Kullman Five, membre du comité, et la chaise que devait occuper Liu Xiaobo

Le Président du Comite du Nobel Thorbjoern Jagland a fait l’éloge de l’engagement de Liu pour les droits de l’homme, la démocratie et la paix dans son pays.

Liu Xiabo purge une peine de 11 ans de prison en rapport avec sa campagne contre le système de parti unique en Chine. Dans un texte qu’il a rédigé et qui a été lu l’actrice norvégienne Liv Ullmann, Liu a dédié son prix aux « âmes perdus » de la sanglante répression des manifestations estudiantines de la Place Tiananmen en 1989. Il faisait partie des manifestants et avait exhorté les étudiants à protester pacifiquement.

Le Nobel de Liu Xiaobo

Le Nobel de Liu Xiaobo

Avec une population de 1,3 milliards d’habitants, la Chine porte le sort du monde sur ses épaules, a déclaré le président du comité du Prix Nobel. Tout en se félicitant du rapide progrès économique dans ce pays, Thoebjoern Jangland a dit que les droits civiques doivent également y être instaurés. « Tout système de pouvoir doit être contrebalancé par un système de contrôle issu d’un vote populaire, des médias libres et le droit des citoyens de critiquer leurs dirigeants », a déclaré Jagland.

Heurts entre partisans de Liu Xiaobo et la police à Hong Kong

Heurts entre partisans de Liu Xiaobo et la police à Hong Kong

De nombreuses personnes se sont rassemblées aujourd’hui au centre de Hong Kong pour exiger la libération de Liu Xiabo. Les manifestants ont aussi demandé la libération des tous les dissidents. La collégienne Stéphanie est venue à la manifestation avec six camarades de classe. « Nous admirons son attitude de sacrifice pour lutter en faveur de la liberté et de la démocratie en Chine », a-t-elle dit.

Une bannière en l'honneur de Liu Xiaobo à Oslo

Une bannière en l'honneur de Liu Xiaobo à Oslo

Le ministère chinois des Affaires étrangères s’en est pris a la cérémonie de la capitale norvégienne, la qualifiant de rien d’autre qu’un « théâtre politique » base sur des « mensonges ».

Une offensive diplomatique de la Chine a persuadé une vingtaine de pays à ne pas envoyer de délégations à Oslo, notamment la Russie, le Pakistan et l’Iran.

XS
SM
MD
LG