Liens d'accessibilité

Emile Derlin-Zinsou a été inhumé au Bénin


L'ancien président du Bénin, Emile Derlin Zinsou, au stade de Lomé, au Togo, 23 juillet 2006

L'ancien président du Bénin, Emile Derlin Zinsou, au stade de Lomé, au Togo, 23 juillet 2006

L'ex-président béninois, décédé le 28 juillet à Cotonou à 98 ans, a été inhumé jeudi dans l'intimité familiale après avoir reçu les honneurs de la République lors d'une cérémonie funéraire.

"Emile Derlin-Zinsou fut un homme pour qui la dignité a un sens. Dignité de sa personne et dignité de son peuple. Nous savons tous que le président Derlin-Zinsou a transformé son passage à la tête de notre Etat en une ode à la dignité", a déclaré Patrice Talon, actuel président béninois dans son éloge funèbre.

Mercredi, au cours des hommages officiels en présence de personnalités locales et de l'ancien premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, les Béninois ont salué sa mémoire.

"C'est un grand président, il a marqué son temps, Il a été un homme de vision", a déclaré à l'AFP Odile Gamba, travailleur au port de Cotonou.

Homme politique béninois, Emile Derlin Zinsou a été propulsé à la présidence de ce qui était encore le Dahomey le 17 juillet 1968 par un régime militaire instauré un an plus tôt.

Il sera renversé en décembre 1969 à la suite d'un putsch. Il a été un farouche opposant au régime du général Mathieu Kérekou, qui a dirigé le pays de 1972 à 1991 puis de 1996 à 2006.

Il a toujours été soupçonné d'avoir été impliqué dans une tentative de coup d'Etat menée par un groupe de mercenaires dirigé par le sulfureux Bob Denard en 1977.

Les relations Kérekou-Zinsou se sont améliorées après la conférence nationale intervenue en février 1990. Emile Derlin Zinsou a d'ailleurs été nommé conseiller spécial du général Kérékou, revenu au pouvoir en 1996 à la suite d'une élection démocratique.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG