Liens d'accessibilité

Ebola: l'activité économique de plus en plus perturbée


L’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola est susceptible de perturber des activités « commerciales et de transport critiques » dans les pays affectés, averti l’agence de notation américaine Moody’s.

Elle va nuire à la croissance, du fait du ralentissement de l’activité économique, et elle va chambouler les budgets des Etats, notamment en raison de l'augmentation des dépenses en santé.

Telle est la mise en garde lancée par Moody's sur les conséquences économiques de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Dans un rapport, l'agence de notation évoque diverses situations survenues ces dernières semaines en Guinée, au Liberia, en Sierra Leone et au Nigeria.

Hors le fait qu’un nombre croissant de compagnies aériennes boudent ces pays, des sociétés ont récemment décidé d'arrêter ou de ralentir leur production en raison des risques de propagation du virus à Ebola. Parmi elles, note Moody’s : le Groupe Sifca, entreprise ivoirienne dans le domaine agroalimentaire; Sime Darby, producteur d'huile de palme et des sous-traitants au Libéria pour le géant mondial de l'acier, ArcelorMittal.

Toujours selon le document, les autorités sont appelées à prendre des mesures draconiennes : fermeture des frontières, des marchés, des établissements scolaires ; mise en congé des travailleurs non-essentiels et annulation des évènements sportifs. Autant d’activités qui ne génèrent aucun revenu pour l’Etat, ni pour les particuliers, ce qui compromet la bonne marche de l’économie au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone.

Moody’s s’inquiète particulièrement de la propagation éventuelle de l’épidémie au Nigéria, pays qui pour l’instant ne recense qu’un petit nombre de cas. Le Nigéria, pays le plus peuplé d’Afrique, est également sa première économie, et un important exportateur de pétrole. Si sa production, et celle du gaz naturel, sont affectées, les conséquences seront considérables, avertit Moody’s.

Rapellons que le Cameroun vient de fermer ses quelques 2000 km de frontière avec le Nigeria après que ce pays voisin eut enregistré 12 cas de la fièvre. La mesure restera en place pendant une quarantaine de jours, et sera levée si aucun nouveau cas n’est signalé au Nigéria, a expliqué le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

XS
SM
MD
LG