Liens d'accessibilité

RDC : la licence de la compagnie aérienne Hewa Boa suspendue


RDC : la licence de la compagnie aérienne Hewa Boa suspendue

RDC : la licence de la compagnie aérienne Hewa Boa suspendue

Jeudi, un porte-parole du ministère des transports a dit que les avions de la compagnie Hewa Bora seraient cloués au sol jusqu’à nouvel ordre, dans l’attente des résultats d’une enquête gouvernementale sur l’accident de vendredi dernier.

La RDC a suspendu la licence d’exploitation d’une des plus importantes compagnies aériennes du pays, suite à l’accident aérien dans lequel au moins 83 personnes ont perdu la vie la semaine dernière. Des officiels congolais avaient indiqué que l’appareil, qui transportait plus de cent personnes, s’est écrasé alors qu’il tentait d’atterrir à l’aéroport de Kisangani par mauvais temps.

Jeudi, un porte-parole du ministère des transports a dit que les avions de la compagnie Hewa Bora seraient cloués au sol jusqu’à nouvel ordre, dans l’attente des résultats d’une enquête gouvernementale sur l’accident de vendredi dernier. Selon le ministre intérimaire des Transports, Martin Kabwelulu, Hewa Bora figure « parmi les sociétés qui ont plus d’accidents » en RDC.

Pour ce qui est des conditions dans les aéroports du Congo, M. Kabwelulu a expliqué que les autorités travaillent avec les installations dont elles ont hérité. Toutefois, des améliorations sont prévues dans les aéroports de Kinshasa, Lubumbashi, Goma et Mbuji-Mayi, a-t-il expliqué.

Contacté par la VOA, le patron de Hewa Bora, M. Stavros Papaionnou, se dit surpris par la décision du ministre contre sa compagnie. « L’article 113 de la Loi sur l’aviation civile dit que les conditions de suspension ne peuvent être prises que par le Premier ministre, prises en délibéré, en conseil des ministres », a-t-il souligné.

Pour lui, les conditions à l’aéroport de Kisangani, notamment le manque de personnel qualifié et de matériel adéquat au sol, expliquent l’accident de l’avion de Hewa Bora. « Nous venons de découvrir qu’à Kisangani, il n’y avait aucun expert avec une qualification ou une licence valide », a-t-il déclaré. Selon M. Papaionnou, c’est un stagiaire qui dirigeait l’appareil alors celui-ci tentait de se poser dans une violente tornade.

XS
SM
MD
LG