Liens d'accessibilité

Deux soldats russes tués en Syrie

  • VOA Afrique

Un survivant de l'attaque chimique à Ghouta en Syrie, le 7 avril 2017.

Deux soldats russes qui officiaient comme instructeurs pour l'armée syrienne ont été tués par un obus de mortier, a annoncé mardi l'armée russe dans un communiqué cité par les agences de presse russes.

"Des soldats russes se trouvant dans une unité de l'armée syrienne en tant qu'instructeurs de tir (...) ont essuyé un tir de mortier venant d'un groupe de rebelles. Deux soldats russes sont morts. Les médecins tentent de sauver la vie d'un soldat russe blessé", indique ce communiqué.

Le communiqué ne précise pas où et quand ils ont été tués mais le quotidien RBK avait annoncé mardi matin, citant les proches de l'un d'eux, la mort de deux soldats russes tués le 9 avril.

Ces morts portent à 29 le nombre officiel des militaires russes tués en Syrie depuis le début de l'intervention de la Russie dans ce pays en septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar al-Assad.

Un soldat s'est par ailleurs suicidé au tout début des opérations militaires, selon le ministère de la Défense.

La Russie a subi ses plus lourdes pertes en Syrie le 1er août 2016, quand cinq militaires sont morts dans la chute d'un hélicoptère, abattu dans le nord-ouest.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG