Liens d'accessibilité

Décès de l'entraîneur d'haltérophilie Ivan Abadjiev, fondateur de l'école bulgare


L'entraîneur Ivan Abadjiev, qui avait été à l'origine des succès de l'école bulgare d'haltérophilie dans les années 1980 mais dont la fin de carrière avait été marqué par des scandales de dopage, est décédé samedi en Allemagne à l'âge de 85 ans, a annoncé la fédération bulgare d'haltérophilie.

Connu pour sa méthode des efforts maximaux dans le développement de la force, il estimait qu'"en cas d'hyperfonction, les tissus établissent de nouvelles structures, plus plastiques et plus productives". Dans ses dernières interviews, il annonçait avoir fait soulever à ses athlètes jusqu'à 70 tonnes par an, en les faisant travailler dix heures par jour.

Entraîneur de Bulgarie de 1969 à 1988 puis de 1997 à 2000, il a gagné avec l'équipe bulgare 12 médailles olympiques, 57 titres de champion du monde et 64 de champion d'Europe.

En Bulgarie, il fut reconnu "entraîneur numéro 1 du 20e siècle".

Sa carrière fut cependant marquée par deux scandales de dopage. Le premier en 1988, aux JO de Séoul, lorsque le contrôle antidopage positif de deux haltérophiles bulgares provoqua l'exclusion de toute la délégation des Jeux.

Abadjiev fut alors licencié avant de revenir en 1997 jusqu'en 2000 où, à Sydney, le scénario de Séoul se répéta provoquant une nouvelle exclusion de la délégation bulgare d'haltérophilie et la fin définitive de la carrière d'Abadjiev.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG