Liens d'accessibilité

RDC : coup de balai d’Etienne Tshisekedi au sein de l’UPDS


RDC : coup de balai d’Etienne Tshisekedi au sein de l’UPDS

RDC : coup de balai d’Etienne Tshisekedi au sein de l’UPDS

Cinq cadres de ses cadres sont exclus selon la décision 099 du président du parti, Etienne Tshisekedi, en convalescence à Bruxelles.

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le plus vieux parti d’opposition en RDC, fait le ménage. Cinq de ses cadres sont exclus selon la décision 099 du président du parti, Etienne Tshisekedi, en convalescence à Bruxelles. Parmi les exclus figure Me Jean Joseph Mukendi Wa Mulumba, son ancien conseiller politique.

« C’est une décision prise par le président national pour exclure certains éléments qui sont considérés comme perturbateurs de l’ordre auquel le président national a appelé », a fait savoir Félix Tshisekedi Tshilombo, fils d’Etienne Tshisekedi, joint à Bruxelles.

C’est depuis le 28 septembre 2009 que le président de l’UDPS a appelé la mobilisation du parti autour de lui pour tenir un congrès et se préparer aux élections de l’année prochaine, a indiqué le jeune Tshisekedi. Les cadres exclus avaient « multiplié les actes d’insubordination qui ont fini par excéder le président national et qui l’ont poussé à prendre cette décision », a expliqué Félix Tshisekedi Tshilombo.

Parlant ce que d’aucuns présentent comme des querelles de succession de Tshisekedi, Félix Tshisekedi Tshilombo a affirmé que « certains ont cru que son heure avait sonné » mais que le président de l’UDPS « a repris les commandes du parti. »

XS
SM
MD
LG