Liens d'accessibilité

Congo-Brazzaville : comparution d’un éditeur pour publication d’articles contre le gouvernement de Sassou Nguesso


Des habitants de Brazzaville réunis lors la commémoration de l'anniverssaire de l'explosion dans la ville, le 4 mars 2013.

Des habitants de Brazzaville réunis lors la commémoration de l'anniverssaire de l'explosion dans la ville, le 4 mars 2013.

Guy Milex Mbondzi, journaliste et éditeur de l’organe privé et indépendant « Voix du peuple » devrait comparaitre mardi à Brazzaville devant le Conseil supérieur de la liberté de communication.

D’après le confrère, les autorités congolaises lui reprochent d’avoir publié deux articles dont la teneur ne leur a pas plu.

Dans une interview à VOA, M. Mbonzi n'a pas maché pas ses mots : la liberté de la presse est menacée en République du Congo !, a-t-il tranché. Il a affirmé ne pas comprendre le mobile de cette convocation dont il a demandé le report, afin de mieux préparer sa défense. Il a dit attendre une réponse du CSLC.

Pour sa part, le responsable du Conseil supérieur de la liberté de communication, Philippe Mvouo, que VOA a également joint, s’est plutôt dit surpris devant ce qu’il a qualifié d’agitation inutile de la part de l’éditeur de la Voix du Peuple. Pour lui, aucune menace n’a été proférée à l’endroit du confrère.

XS
SM
MD
LG