Liens d'accessibilité

Les conflits entre éleveurs et agriculteurs augment dans le Sahel


Togo : le SOS des éleveurs du Sahel

Togo : le SOS des éleveurs du Sahel

Plus récemment, des incidents de violence intercommunautaire au Mali impliquant des membres des communautés Peul et Bambara dans la commune de Karéri (Cercle de Ténenkou) ont tué "au moins 20 membres de la communauté Peul".

En Afrique de l’Ouest, les affrontements intercommunautaires, notamment entre éleveurs peul, souvent nomades et des autochtones agriculteurs, se sont multipliés ces derniers temps. La ville de Bouna, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire, a été, il y a quelques semaines, le théâtre de violents affrontements entre agriculteurs et éleveurs. Le bilan des combats s'élève à plus de 20 morts.

Plus recemment, des incidents de violence intercommunautaire au Mali impliquant des membres des communautés Peulh et Bambara dans la commune de Karéri (Cercle de Ténenkou) ont tué "au moins 20 membres de la communauté Peulh", rapporte l'organisation Amnesty International.

L'organisation de défense des droits de l'Homme met en cause "des hommes décrits comme membres de la communauté Bambara, armés de fusils d’assaut AK-47 et de fusils de chasse, lors d’au moins quatre attaques séparées menées le 30 avril, le 1er mai et le 2 mai:"

En quelques semaines, ces affrontements meurtriers ont eu lieu au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Mali. Ismael Diallo, du Front de Résistance Citoyenne déplore que les Etats africains n'aient pu construire des nations.

XS
SM
MD
LG