Liens d'accessibilité

Candidature éthiopienne à la tête de l'OMS


Tedros Adhanom, le ministre éthiopien des Affaires étrangères, candidat pour prendre la tête de l'OMS.

Tedros Adhanom, le ministre éthiopien des Affaires étrangères, candidat pour prendre la tête de l'OMS.

Le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tedros Adhanom, a fait officiellement acte de candidature mardi à Genève pour succéder à Mme Margaret Chan à la direction générale de l'Organisation mondiale de la Santé.

Le Dr Tedros, médecin de formation et expert reconnu sur le paludisme, a fait cette annonce lors d'une conférence de presse à Genève, en marge de l'assemblée générale de l'OMS, qui réunit une fois par an les Etats-membres de l'organisation internationale.

Des personnalités africaines l'ont accompagné pour l'assurer de leur soutien, tels que le ministre éthiopien de la Santé, le Dr Kesetebirhan Admasu, et le ministre algérien de la Santé, M. Abdelmalek Boudiaf.

Le Dr Tedros, âgé de 51 ans, a indiqué être soutenu unanimement par l'Union africaine. Le ministre éthiopien a également été président du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Sa candidature intervient après celle de Philippe Douste-Blazy, ex-ministre français de la Santé puis des Affaires étrangères, qui fait campagne cette semaine à Genève, à l'occasion de l'assemblée générale de l'OMS, avec le soutien de la France.

En 2017, l'assemblée mondiale de la Santé nommera le nouveau directeur général parmi trois candidats, ce qui est une nouveauté. Précédemment un seul nom était soumis par le Conseil exécutif de l'OMS.

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 22 septembre et le vote aura lieu en mai 2017, pour une prise de fonctions en juillet.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG