Liens d'accessibilité

Inondations dans le Nord du Cameroun : Le président Biya a rendu visite aux sinistrés


Le président Paul Biya (Archives)

Le président Paul Biya (Archives)

Les pluies diluviennes ont provoquées des crues très importantes dans les villages, champs et pâturages de la région du Nord-Cameroun. Des crues qui ont été aggravées par l’ouverture obligée des vannes du barrage de Lagdo près Garoua qui menaçait de céder sous la pression.

Le bilan est de plus de 30 morts et des centaines de milliers de sinistrés jusqu’au Nigéria voisin.

Le président camerounais Paul Biya s’est rendu, mercredi, à Lagdo et Garoua pour constater les dégâts et rencontrer les sinistrés.

Les producteurs de riz, de coton et de mil ont été très touchés par le passage des eaux. Les éleveurs enregistrent aussi des pertes considérables. De vastes étendues de surfaces agraires et pastorales sont en effet déclarées impropres à la culture et improductives. Ce qui laisse présager une aggravation de la crise alimentaire, s’inquiètent les autorités locales.

Selon la presse locale citant la Société de développement du coton (Sodecoton), les cultivateurs auront de la peine à rembourser les crédits constitués notamment d’intrants leur ayant été accordés pour la campagne cotonnière.

Dans le département du Mayo-Danay, les riziculteurs disent avoir perdu chacun en moyenne l’équivalent de 200 sacs de riz. Les sacs les moins touchés par les eaux ont été bradés par certains agriculteurs à moitié prix.

De son côté, la Semry, la société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua, estime les pertes à 25 000 tonnes pour Maga et 20 000 tonnes pour Yagoua.
XS
SM
MD
LG