Liens d'accessibilité

Burundi: poursuite possible pour crimes de guerre devant la CPI (Etats-Unis)


Stephen Rapp à la VOA

Stephen Rapp à la VOA

Le représentant spécial des Etats-Unis pour les crimes de guerre, Stephen Rapp, a lancé cette mise en garde mardi, disant que ceux qui sont responsables des violences en cours au Burundi pourraient faire face à des poursuites judiciaires.

Dans une interview au Service « Afrique centrale" de la VOA , M. Rapp a déclaré que les manifestants pacifiques continuent d'être pris pour cibles par balles dans les rues de la capitale Bujumbura.
Il a affirmé que les États-Unis sont particulièrement préoccupés par les violences commises par les Imbonerakure, la milice de la jeunesse du parti au pouvoir le CNDD-FDD.
Selon M. Rapp, ceux qui sont impliqués dans ces violences et autres tueries au Burundi vont probablement finir devant la Cour pénale internationale.
L’ambassadeur Rapp, qui a servi comme procureur du tribunal spécial pour la Sierra Leone et comme substitut du Procureur au Tribunal pénal international pour le Rwanda, a exhorté les acteurs politiques burundais à éviter de jouer la «carte ethnique."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG