Liens d'accessibilité

Boko Haram a fait 11.000 morts depuis 1998 au Nigeria


Abubakar Shekau, leader de Boko Haram

Abubakar Shekau, leader de Boko Haram

C'est ce qu'affirment les chercheurs de l’université John Hopkins.

Pour établir ce bilan, l'École des hautes études internationales a compilé les informations relayées par les media depuis 1998. Une base de données a ainsi été créée sur les exactions perpétrées par Boko Haram.

Alors que 11.000 personnes ont trouvé la mort suite aux attaques des djihadistes, les chercheurs de John Hopkins concluent que conflit lié à Boko Haram est l'un des plus meurtriers au monde.

Dans un article publié dans le Washington Post, ils affirment que 7.000 personnes ont été tuées en un an, entre juillet 2013 et juin 2014. Le nombre de victimes est plus élevé que celui des combats en Irak et en Afghanistan.

Ces estimations comprennent les pertes causées par les attaques Boko Haram et les opérations de l'armée, accusée de mener des raids aveugles et indiscriminées pour arrêter les insurgés.

Ainsi, dans l'ensemble, près de 30 000 Nigérians auraient été tués depuis 1998 dans des violences ethniques, religieuses, politiques et économiques.

XS
SM
MD
LG